MONTAGNARDS DE SULNIAC : site officiel du club de foot de SULNIAC - footeo

TERRAINS SYNTHÉTIQUES: LE RISQUE SERAIT "PEU PRÉOCCUPANT"...

20 septembre 2018 - 21:30

Terrains synthétiques. Le risque serait « peu préoccupant » pour la santé https://www.ouest-france.fr/sante/terrains-synthetiques-le-risque-serait-peu-preoccupant-pour-la-sante-5973517?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1537276379 

Les granulats de pneus usagés, utilisés dans le revêtement des terrains de sport synthétiques, représenteraient un risque « peu préoccupant » pour la santé. L’Agence de sécurité sanitaire (Anses) souligne toutefois que des « incertitudes » demeurent quant aux risques sanitaires liés à ce matériau de plus en plus répandu.

Un temps soupçonnés d’être dangereux pour la santé, les terrains de sport synthétiques ne représenteraient finalement qu'« un risque peu préoccupant » sur le plan sanitaire, assure l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans une note publiée ce mardi 18 septembre.

Début 2018, des voix s’étaient élevées pour réclamer l’évaluation des risques liés à l’utilisation de ces granulats dans les terrains de sport synthétiques. Aux États-Unis, plusieurs cas de leucémies et de lymphomes ont été recensés chez des joueuses de football évoluant sur pelouse synthétique, de quoi éveiller les premiers soupçons. Le 21 février, plusieurs ministères, dont ceux des Sports et de la Santé, ont réclamé à l’Anses l’ouverture d’une enquête, indique Le Monde.

Des substances préoccupantes

Les terrains synthétiques sont composés de granulats de pneus usagés, un matériau qui soulève de nombreuses questions. En effet, on retrouve dans ces petites billes de caoutchouc « plusieurs substances chimiques potentiellement dangereuses, tels les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), classés cancérogènes probables pour l’homme », rappelle Le Monde. Le matériau contient également d’autres substances préoccupantes, comme des phtalates ou des métaux lourds.

Dans ses conclusions, l’Anses se veut rassurante. Elle rappelle qu’aucune étude scientifique n’a encore mis en évidence d’augmentation du risque cancérogène associée à la fréquentation de ces terrains. Selon l’autorité sanitaire, les substances cancérogènes émises par les granulats de pneus se limiteraient à de « faibles concentrations ».

Des incertitudes demeurent

Toutefois, l’Anses reconnaît que des incertitudes demeurent quant aux risques sanitaires potentiels associés à ces matériaux, « en particulier en lien avec les émissions de composés organiques volatils (COV) ». L’agence française préconise par ailleurs de réduire la teneur en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans ces billes de caoutchouc.

Commentaires

COEUR ET ACTIVITÉ SPORTIVE: LES 10 RÈGLES D'OR

CCS affiche_regles_d_or_HD-page-001.jpg

Aucun événement

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 MUZILLAC OMNI SPORTS 19 9 5 4 0 0 12 6 0 6
2 DAMGAN AMBON SP. 15 7 5 0 2 0 15 7 0 8
3 L ELVINOISE 15 8 4 3 1 0 12 9 0 3
4 QUESTEMBERT B 14 8 4 2 2 0 13 13 0 0
5 MONTAGNARDS DE SULNI 13 9 4 1 4 0 18 18 0 0
6 LA JEUNE FRANCE NOYA 12 8 3 3 2 0 11 7 0 4
7 A.S. LA ST ELOI LA V 9 8 2 3 3 0 16 16 0 0
8 LA ST SEBASTIEN CADE 9 8 2 3 3 0 8 10 0 -2
9 ST MELAINE RIEUX 9 8 2 3 3 0 16 14 0 2
10 C.S. ST-GAUDENCE 7 9 2 1 6 0 7 15 0 -8
11 PEAULE 6 8 2 0 6 0 8 12 0 -4
12 U.S. PRIZIAC LE COUR 6 8 1 3 4 0 10 19 0 -9