MONTAGNARDS DE SULNIAC : site officiel du club de foot de SULNIAC - footeo

INFO LA VOIX DU NORD: FOOTBALL ET POLITIQUE...

5 octobre 2018 - 15:30

Alors que les élections municipales arrivent à grand pas, de nombreuses histoires ressortent sur la connivence entre le football et la politique.

La Voix du Nord a révélé ce mardi qu’un dirigeant du club d’Oignies (Pas-de-Calais) avait envoyé un SMS aux licenciés du club, la semaine dernière, pour vanter les mérites du président du club… qui se présentait à la mairie. « Soutenez cet homme que vous connaissez et qui ne vous a jamais déçus » avait en effet envoyé ce dirigeant… ce qui a gêné plusieurs parents de joueurs qui s’en sont plaints.

Malgré ce qu’indique L’Equipe, Jean-Marc Desprez n’est pas arrivé en tête au premier tour car le président du club de football a été devancé par la Maire sortante qui comptabilise 43,22 % contre 30,82 %. La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a d’ailleurs été saisie. « Ce message est totalement déplacé, s’offusque une maman citée par La Voix du Nord. Des coordonnées téléphoniques, transmises dans le cadre d’une activité de loisirs, ne doivent pas être utilisées à des fins électorales. »

Le football et la politique ne font en effet pas forcément bon ménage. La preuve ? Au début des années 90, le Maire d’une commune a partiellement coupé les vivres à son club de football qui était alors en Deuxième Division (désormais Ligue 2), car il pensait que le président de celui-ci avait des vues sur son mandat ! Résultat, ce club a déposé le bilan trois ans plus tard.

Noël Le Graët, président et maire en même temps !

« Être adjoint aux associations est toujours très intéressant pour briguer un mandat car on est proche des gens, on connaît beaucoup de monde » nous explique Jean, un ancien élu d’une commune de Loire-Atlantique. « Un président de club de football peut avoir une vraie légitimité si son club a gravi les échelons sous son mandat, poursuit un élu breton, toujours en poste. Mais il faut faire attention au retour de bâton car il y a vraiment des loups en politique ! »

Les cas sont nombreux de présidents de clubs de football qui ont ensuite brigué la mairie. A l’image de Karl Olive, premier magistrat de Poissy (Yvelines) depuis 2014 après avoir été président de l’AS Poissy entre 2004 et 2008. Mais le plus emblématique est sans conteste Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football. Car il fut président d’En Avant Guingamp de 1972 à 1991 avant d’être maire de la commune des Côtes d’Armor de 1995 à 2008… mandat qu’il a cumulé avec la présidence d’EAG entre 2002 et 2008.

Si la présidence d’un club de football peut être un véritable tremplin vers une élection municipale, il est toutefois très important d’éviter le mélange des genres… à l’image de ce qu’il s’est passé à Oignies la semaine dernière !

https://www.footamateur.fr/football-et-politique-attention-au-melange-des-genres/

 

Commentaires

COEUR ET ACTIVITÉ SPORTIVE: LES 10 RÈGLES D'OR

CCS affiche_regles_d_or_HD-page-001.jpg

Aucun événement

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 MUZILLAC OMNI SPORTS 22 10 6 4 0 0 14 7 0 7
2 DAMGAN AMBON SP. 19 9 6 1 2 0 18 8 0 10
3 QUESTEMBERT B 17 10 5 2 3 0 18 16 0 2
4 LA JEUNE FRANCE NOYA 16 10 4 4 2 0 12 7 0 5
5 L ELVINOISE 15 9 4 3 2 0 12 10 0 2
6 MONTAGNARDS DE SULNI 14 10 4 2 4 0 20 20 0 0
7 LA ST SEBASTIEN CADE 12 9 3 3 3 0 13 11 0 2
8 ST MELAINE RIEUX 10 9 2 4 3 0 18 16 0 2
9 A.S. LA ST ELOI LA V 9 8 2 3 3 0 16 16 0 0
10 PEAULE 9 10 3 0 7 0 9 13 0 -4
11 C.S. ST-GAUDENCE 7 10 2 1 7 0 8 20 0 -12
12 U.S. PRIZIAC LE COUR 6 10 1 3 6 0 12 26 0 -14